Catégories
Informations générales du site

Interview d’un membre – Sullivan

En quelques mots, qui es-tu ? Que fais-tu dans la vie ? Des passions, des loisirs ?

Je m’appelle Sullivan, 30 ans et dans ma vie ? Je fais en sorte d’être heureux, ce qui est en soi une occupation quotidienne.

Niveau professionnel, j’ai un parcours et des expériences variés, allant de la TPE aux groupes mondiaux et de l’industrie aux services.

En bref, disons que j’ai une base industrielle (conception/fabrication) complétée par du management de la qualité.

Concernant mes passions, le bricolage ainsi que tout ce qui se rapproche de l’univers ludique.

Pourquoi et quand as-tu rejoint le Troglo ? Fais-tu partie d’une commission ? Quel est ton rôle ?

Il y a trois ou quatre ans, j’avais visionné un reportage au sujet d’un supermarché participatif aux Etats-Unis et ce modèle gagnant-gagnant m’avait plu. Que l’on vienne y chercher le côté économique, écologique, local ou social, ce type d’initiative n’a que des côtés positifs. Réunir et fédérer des personnes de tous horizons autour d’un projet d’intérêt général est pour moi une manière concrète de faire société. Malheureusement, à l’époque, il n’y avait que peu d’initiatives allant dans ce sens.

Rebondissement, peu avant le confinement, le technicien venu réparer la VMC de mon appartement m’a indiqué qu’un supermarché participatif allait s’ouvrir. Ni une ni deux, je commence à me renseigner puis participe au premier live Facebook de présentation pour finalement m’inscrire début mai.

Ayant un emploi du temps bien chargé par ma création d’entreprise et la réhabilitation d’une cave troglodyte, je ne fais pour l’instant partie d’aucune commission. Je passe de manière sporadique faire un « coucou » à la commission communication et reste disponible pour donner un petit coup de main ponctuel si nécessaire.

Un mot pour qualifier le Troglo ?

Réaliste.

Qu’évoque le mot « coopératif » pour toi ?

Le premier mot qui me vient c’est « interaction » avec l’idée que seul on peut faire plein de choses mais qu’ensemble nous allons plus loin.

Dans ton idéal, à quoi ressemble notre futur supermarché ? Le local, la déco, le concept ?

J’imagine un endroit chaleureux et vivant, quelque chose de simple où l’on est content d’aller. Par contre, pour la déco, clairement, je passe mon tour sinon ça va être dramatique !

En dehors de tes trois heures de travail mensuelles, que souhaites-tu partager et apporter au supermarché une fois ouvert ?

Etant en train de créer une microbrasserie artisanale, on peut tout à fait envisager des ateliers sur la fabrication ou la dégustation de bière. Et pourquoi pas une buvette Le Troglo un jour ?

Comment et où fais-tu tes courses ?

En fonction des produits et des finances, je trouve un équilibre entre producteurs locaux, grandes

surfaces et petits commerces.

As-tu des conseils pour une bonne alimentation et hygiène de vie ? Des recettes et p’tits plats préférés à partager ?

Plus des banalités que de vrais conseils : manger des produits frais et diversifiés en faisant de l’activité physique régulièrement.

Pour finir, une phrase pour convaincre quelqu’un de rejoindre le Troglo ? 

Si tu veux avoir un impact réel, rejoins-nous.

Sullivan
Septembre 2020

Catégories
Informations générales du site

La gazette – La voix du Troglo – Septembre 2020

C’est la rentrée pour le Troglo, avec déjà des devoirs à faire pour ses membres : voter pour le nouveau logo, valider le choix du local, tenir des stands sur des évènements locaux, etc.
Nous sommes dans les temps pour une ouverture en 2021. Il reste quelques milliers de détails à peaufiner pour réussir le lancement et assurer la pérennité de notre coopérative. Alors rejoignez-nous au sein des commissions et parlez duTroglo à votre entourage.
Le Troglo, c’est nous, tous ensemble…

Catégories
Informations générales du site

Résultats enquête adhérents avril 2020

Catégories
Informations générales du site

Interview d’une membre – Christine CD

En quelques mots, qui es-tu ? Que fais-tu dans la vie ? Des passions, des loisirs ?

Je m’appelle Christine, j’ai 58 ans. J’ai arrêté mon activité professionnelle récemment, j’étais responsable grands comptes. J’aime tout ce qui procure des bons moments dans la vie : cuisiner, jardiner, voyager, être avec mes amis et ma famille…

Pourquoi et quand as-tu rejoint le Troglo ? Fais-tu partie d’une commission ? Quel est ton rôle ?

J’ai rejoint le Troglo début 2020 après avoir lu un article dans la presse quotidienne régionale. J’étais sensibilisée à ce type de distribution car ma fille est coopératrice à la Louve. Je fais partie de la commission communication où je participe à la relecture des articles de la Gazette.

Un mot pour qualifier le Troglo ?

Ensemble

Qu’évoque le mot « coopératif » pour toi ?

Un supermarché coopératif signifie pour moi une structure autogérée qui appartient à ses clients, qui permet des prix plus justes pour le client et le fournisseur et dans laquelle tous les clients s’investissent.

Dans ton idéal, à quoi ressemble notre futur supermarché ? Le local, la déco, le concept ?

Le Troglo doit être un lieu de consommation raisonnable et raisonnée ; ce qui n’empêche pas un lieu dans lequel il est agréable de faire ses courses (sans musique forte par exemple). J’imagine une déco avec des objets ou des meubles de récupération pour laquelle les coopérateurs pourraient apporter leur touche (voire leurs vieux meubles !).

En dehors de tes trois heures de travail mensuelles, que souhaites-tu partager et apporter au supermarché une fois ouvert ?

Lorsque le supermarché fonctionnera, nous découvrirons certainement des nouvelles tâches à assumer !

Les idées que j’ai à ce jour sont par exemple de dénicher des bons plans pour référencer de nouveaux producteurs ou fournisseurs ou encore de proposer des conseils d’utilisation (ou des idées de recettes) en fonction des arrivages ou des référencements.

Comment et où fais-tu tes courses ?

Comme j’ai du temps, je vais au marché, dans les magasins de proximité ou bien encore en magasin bio mais aussi au supermarché.

As-tu des conseils pour une bonne alimentation et hygiène de vie ? Des recettes et p’tits plats préférés à partager ?

Je cuisine beaucoup et j’aime innover. Je vous propose une recette de saison, rapide, facile et qui plaît à toute la famille. C’est un velouté de courgettes au curry et lait de coco : faire cuire quelques courgettes (avec la peau et les graines si elles sont petites et bio), un oignon et du sel. Mixer très finement pour obtenir un velouté. Ajouter du lait de coco (environ 100 ml pour 1 litre de velouté) et du curry. Servir froid avec des noix de cajou concassées. C’est délicieux !

Pour finir, une phrase pour convaincre quelqu’un de rejoindre le Troglo ? 

Le Troglo, c’est faire ses courses dans un lieu de vie et d’échanges.

Christine
Août 2020

Catégories
Informations générales du site

La gazette – La voix du Troglo – Juillet-Août 2020

Catégories
Informations générales du site

Interview d’un membre – Philippe B

En quelques mots, qui es-tu ? Que fais-tu dans la vie ? Des passions, des loisirs ?

Je suis Philippe, j’ai 46 ans, je suis marié avec Christèle Hamelin (qui fait aussi partie du Troglo), j’ai trois enfants : Lucas (14 ans), Ninon (10 ans) et Anouk (6 ans). Je suis consultant et entrepreneur avec une spécialité en Finance (ce qui tombe pas mal pour la commission dont je fais partie…). A part ça, je fais de la batterie et je suis passionné de jeux (jeux de rôles, de stratégie, de figurines…) et plein d’autres hobbys plus ou moins éclectiques.

Pourquoi et quand as-tu rejoint le Troglo ? Fais-tu partie d’une commission ? Quel est ton rôle ?

J’ai rejoint le Troglo cette année après une présentation. J’ai été séduit par le projet sous son angle autogestionnaire et de modèle de consommation alternatif. Je me suis proposé pour la commission financement parce que j’ai des compétences directement actionnables en tant que professionnel dans ce domaine.

Un mot pour qualifier le Troglo ?

Un projet d’action concrète, alternatif et non utopique.

Qu’évoque le mot « coopératif » pour toi ?

Une forme actuelle de mutuellisme proudhonien.

Dans ton idéal, à quoi ressemble notre futur supermarché ? Le local, la déco, le concept ?

Plus qu’un magasin, un lieu de convivialité et d’expérimentations.

En dehors de tes trois heures de travail mensuelles, que souhaites-tu partager et apporter au supermarché une fois ouvert ?

Faire des projets alternatifs, mettre en commun des savoirs et avoir des bons moments.

Comment et où fais-tu tes courses ?

On va au marché et on se fournit dans une surface de proximité.

As-tu des conseils pour une bonne alimentation et hygiène de vie ? Des recettes et p’tits plats préférés à partager ?

Pas vraiment, on fait des choses simples mais avec du goût et des saveurs, on cuisine…

Pour finir, une phrase pour convaincre quelqu’un de rejoindre le Troglo ? 

Tout seul, on va plus vite…ensemble, on va plus loin !

Philippe B.
Juillet 2020

Catégories
Informations générales du site

Interview d’une membre – Stéphanie

En quelques mots, qui es-tu ? Que fais-tu dans la vie ? Des passions, des loisirs ?

Bonjour, je m’appelle Stéphanie Bourgoin. J’ai 39 ans. Je suis assistante maternelle. J’aime lire, cuisiner, faire du sport et la nature. Je suis membre actif du club de basket de ma commune.

Pourquoi et quand as-tu rejoint le Troglo ? Fais-tu partie d’une commission ? Quel est ton rôle ?

Je ne sais plus la date à laquelle j’ai rejoint Le Troglo. C’était en début d’année, je crois. Je ne fais pas partie d’une commission, pour le moment.

Un mot pour qualifier le Troglo ?

Local

Qu’évoque le mot « coopératif » pour toi ?

Nous avons tous à recevoir de chacun.

Dans ton idéal, à quoi ressemble notre futur supermarché ? Le local, la déco, le concept ?

Dans l’idéal, pour moi, ça ressemblerait à un supermarché nature, sans chichi ni superflu, local et zéro déchet.

En dehors de tes trois heures de travail mensuelles, que souhaites-tu partager et apporter au supermarché une fois ouvert ?

Je souhaite y partager bonheur et convivialité. Et faire le travail bien sûr.

Comment et où fais-tu tes courses ?

Je n’aime pas faire des kilomètres pour faire mes courses : je commence par le marché de ma commune. Ensuite, je fais le reste de mes courses sur Tours Nord, boucherie Gallais et, malheureusement, Auchan car avec un ado à la maison, nous ne sommes pas égoïstes et n’achetons pas à 100 % ce que l’on veut, où on le souhaite. Je fais mon maximum quand même local et zéro déchet et je finis mon tour par le magasin Biocoop.

J’espère que le Troglo ne sera pas implanté trop loin de chez moi et j’espère faire mes courses entièrement là-bas avec des prix abordables pour le bien de tous.

As-tu des conseils pour une bonne alimentation et hygiène de vie ? Des recettes et p’tits plats préférés à partager ?

Pour une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie, le tout fait maison, c’est comme ça chez nous. Je n’achète que des matières premières, jamais de plats cuisinés.

Pour finir, une phrase pour convaincre quelqu’un de rejoindre le Troglo ? 

Le Troglo, c’est la richesse humaine, le local et le respect de la planète.

Stéphanie
Juillet 2020

Catégories
Informations générales du site

La gazette – La voix du Troglo – Juin 2020

Catégories
Informations générales du site

Interview d’un membre – Philippe

En quelques mots, qui es-tu ? Que fais-tu dans la vie ? Des passions, des loisirs ?

J’ai 49 ans, 2 enfants. Je travaille dans le domaine immobilier. Avec un associé nous avons une entreprise qui développe et réalise des projets de construction.
J’aime beaucoup de choses : le sport, la cuisine, mes copains, la lecture. J’aime surtout beaucoup la musique et en particulier le Jazz.

Pourquoi et quand as-tu rejoint le Troglo ? Fais-tu partie d’une commission ? Quel est ton rôle ?

J’ai rejoint le Troglo en Avril 2019, suite au premier article paru dans la NR et après avoir assisté à une réunion de présentation.
Tout de suite l’idée de participer au lancement et à la concrétisaton de ce projet m’a semblée évidente.
Je fais partie de la commission financement, de la commission juridique et de Cap 21.
L’immobilier étant mon secteur d’activité professionnel, j’apporte aussi ma contribution à la « commission local » où je suis particulièrement à l’écoute du marché immobilier pour détecter les opportunités de locaux.

Un mot pour qualifier le Troglo ?

Une très belle aventure humaine mais aussi économique. Ce mot ne doit pas faire peur. Au contraire, c’est le genre de projet qui doit redonner tout son sens à la notion d’Économie.

Qu’évoque le mot « coopératif » pour toi ?

Pour moi le mot coopératif c’est l’engagement dans l’action concrète de chaque membre d’un groupe au service du développement d’un même objectif.
Plus nous serons nombreux et différents dans les commissions et dans le projet en général et plus l’idée coopérative trouvera son sens.

Dans ton idéal, à quoi ressemble notre futur supermarché ? Le local, la déco, le concept ?

Personnellement j’ai un côté un peu maniaque. Alors j’imagine un magasin parfaitement tenu et propre, avec une visibilité claire de l’achalandage et de la qualité des produits. Par contre la déco et l’environnement du magasin, notre communication, doivent être ludiques et décalés par rapport au secteur de la distribution en général.

En dehors de tes trois heures de travail mensuelles, que souhaites-tu partager et apporter au supermarché une fois ouvert ?

Une fois le supermarché ouvert je vais avoir à cœur de suivre son envol pour pérenniser son fonctionnement. Ce sera la récompense pour le travail réalisé aujourd’hui.
Il y aura ensuite plein d’idées à inventer et à développer autour de cette dynamique participative.

Sujet d’actualité, comment et où as-tu fait tes courses pendant le confinement ? Et en temps normal ?

Pendant le confinement je n’ai pas tellement modifié mes habitudes. Je fais mes courses au marché des Halles en temps normal pour les fruits et légumes. Alors pendant le confinement un ami a organisé un point de collecte de commandes auprès d’un maraîcher qui a normalement son banc sur le carreau des Halles.

Pour le reste je suis client du magasin de producteurs « Tours de Fermes » à Joué-lès-Tours. Je vais au supermarché pour les produits d’entretien et pour mon péché mignon : les Goulibeurs, un gâteau sec fabriqué à Poitiers dont je suis originaire.

As-tu des conseils pour une bonne alimentation et hygiène de vie, notamment pendant le confinement ? Des recettes et p’tits plats préférés à partager ?

Des conseils non sûrement pas, je me garde bien d’en donner !! J’aurais des scrupules à ne pas les suivre ensuite.
Côté cuisine je suis adepte des plats de terroirs. J’aime beaucoup cuisiner et pendant le confinement j’ai eu le temps.
Frank, notre trésorier, m’a donné une recette de rillettes de Tours et après 3 essais j’avoue avoir été satisfait du résultat.

Pour finir, une phrase pour convaincre quelqu’un de rejoindre le Troglo ? 

La période que nous vivons montre la nécessité de revenir à une consommation la plus locale
possible et un intérêt des français pour les initatives citoyennes qui ont émergé dans beaucoup de
secteurs : le projet du Troglo c’est tout cela.

Philippe
Le 16/05/2020

Catégories
Informations générales du site

La gazette – La voix du Troglo – Mai 2020