C’est l’objectif que nous nous fixons. Nous avons pour modèle  le supermarché coopératif La Louve à Paris, qui affiche des prix entre 20% et 40% moins chers que la concurrence. Par exemple, leurs fruits et légumes bio sont moins chers que les fruits et légumes conventionnels  du supermarché d’à côté. 

Comment-est-ce possible ?

Les coopérateurs assurent 75% de la main-d’œuvre du magasin. C’est ce système de fonctionnement qui la distingue de la plupart des autres coopératives alimentaires et qui lui permet de maintenir des prix très bas tout en payant un prix juste aux producteurs. Ajoutons qu’il n’y aura au Troglo qu’une marge unique sur le prix d’achat du produit. C’est la garantie de la transparence totale du processus. Pas de fausses promotions, pas de publicité. Nous comptons sur le bouche à oreilles !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.